Principauté Libre des Frigos

Face à l’expulsion, la sécession! Les artistes des Frigos étant priés de «libérer l’espace», ils décident en dernier recours de s ’autoproclamer Principauté Libre des Frigos afin de ne plus dépendre de la législation française. Ils s’organisent et revendiquent leur lieu de travail: une ancienne usine frigorifique aux allures de forteresse, qu’ils louent et aménagent depuis trente ans. Cet acte est aussi bien médiatique qu’artistique, et participe au «Renouveau des Frigos». Tous ceux qui soutiennent leur cause sont invités à venir au couronnement du Prince des Frigos, qui marque la naissance de la Principauté. [ ce projet, fictif, constitue mon sujet de diplôme ]